Que représente la semaine de la sécurité chez Tratel ?

J’ai pour habitude de faire un parallèle avec les grands événements sportifs. Tous les 4 ans, les Jeux Olympiques mobilisent les plus grands sportifs, les amateurs de
sport, les hommes et les femmes autour d’un événement fédérateur. C’est un rituel. Et pour que ce rituel soit couronné de succès et que des records du monde soient battus, il faut travailler dur et se dépasser toute l’année. La semaine de la sécurité chez Tratel est notre rituel, notre événement fédérateur autour d’un sujet qui anime chacun d’entre nous tout au long de l’année.

Quels messages souhaitez-vous faire passer à travers l’organisation de cet événement ?

Chez Tratel, la sécurité est une valeur, une manière d’être. Notre objectif est que l’ensemble des équipes Tratel intègre cette valeur-là. Elle fait partie de notre ADN et chacun doit la partager. Cet événement est donc pour moi l’occasion de mesurer et d’expliquer le besoin d’enracinement de cette valeur au sein de mes équipes. Et pour aller plus loin, mon ambition est que cette valeur dépasse le cadre de l’entreprise, que, même dans la vie privée, nos collaborateurs agissent toujours dans cet état d’esprit.

La digitalisation au service de la sécurité a tenu une place importante dans les animations organisées. Quel rôle ce nouvel outil va-t-il jouer dans la sécurisation des
activités de Tratel ?

Pour transmettre cette valeur au plus grand nombre, nous avons pris le parti d’utiliser au maximum les outils technologiques dont disposent aujourd’hui tous nos
conducteurs (smartphone, informatique embarquée …). Le potentiel est vaste et l’impact beaucoup plus fort.