En plein développement au sein du Groupe HeidelbergCement, la digitalisation est au coeur des réflexions stratégiques de Tratel. Véritable moteur dans ce projet d’envergure, Tratel imagine les solutions digitales de demain. Découverte.

Pour Philippe Labbé, directeur général de Tratel, la digitalisation apparait comme une formidable opportunité d’évolution. « Tratel évolue dans un secteur d’activité de nomades, naturellement propice à la digitalisation. Les GPS ont révolutionné notre métier, aujourd’hui la dématérialisation des échanges et
l’interaction en temps réel ouvrent un nouveau champ d’exploration considérable. Tratel entend bien s’inscrire pleinement dans cette démarche » déclare-t-il.

Télématique et chargement automatique, une volonté traduite dans les faits

Depuis quelques années maintenant, Tratel s’est équipée d’outils et de solutions digitales métier pour accompagner son activité. Informatique embarquée, outils de télématique et autre système de chargement automatique apparaissent comme une valeur ajoutée importante développant la transparence, la fluidité et la réactivité.

Tratel Connexion, une première application mobile

Le déploiement est en cours. Dans peu de temps, l’ensemble des conducteurs Tratel aura à sa disposition un smartphone, doté de la première application mobile disponible en France dans notre Groupe. Téléchargeable depuis le store Android, elle va, dans un premier temps, permettre aux conducteurs et aux sites de production d’échanger des informations sur la qualité et la sécurité. Sur le principe des applications utilisées par les villes pour permettre de signaler des
infractions ou des anomalies, cette application va offrir l’opportunité de faire, en temps réel, remonter des informations terrain. « Aujourd’hui en phase de
test avec ces fonctionnalités, nous envisageons de nombreuses évolutions, notamment, à l’horizon 2019, une ouverture à nos clients » dévoile Philippe Labbé.

Améliorer toujours plus la relation client

Chez Tratel, l’amélioration de la relation client et la logistique sont au coeur des réflexions. Sa dernière enquête de satisfaction clients a révélé leur volonté de
disposer de plus fonctionnalités digitales. Pour quels usages et pour quels bénéfices ? Apporter plus de services en permettant, par exemple, de suivre en direct l’état des livraisons ou encore d’être informés en temps réel de l’heure précise d’arrivée des camions… telles sont les pistes d’innovations qui devraient nourrir
les travaux à venir. L’objectif : offrir un outil capable de créer un échange permanent sur l’avancement des commandes clients.

Développer les interactions et imaginer de nouveaux services

Communiquer en temps réel sur le suivi de la livraison, oui, mais pas seulement. Ce type d’outil offrirait une multitude d’opportunités. Notifiés directement sur
leurs smartphones, les clients pourraient recevoir de manière ciblée des données liées à leurs encours, la qualité et la politique de sécurité mais aussi être informés des nouvelles prestations de l’entreprise. Et pour aller encore plus loin, la dématérialisation des échanges et la digitalisation des processus offriraient la possibilité d’élargir la gamme de services associés. Ainsi, les clients pourraient, par exemple, bénéficier d’horaires de commande élargis. Restez connectés… nous vous en dirons bientôt plus !

La lettre de voiture électronique ou e-CMR
Grâce à la lettre de voiture électronique ou e-CMR, l’ensemble des données de transport sera mis à jour en temps réel dans un cloud sécurisé et accessible à l’ensemble des acteurs de la chaîne de transport. Elle permettra notamment la signature électronique sécurisée à partir de smartphone. Affaire à suivre…