Les métiers du transport et de la logistique : Anticiper les évolutions et développer l’employabilité un monde qui change.

Maillon essentiel du fonctionnement de l’économie, le secteur du transport et de la logistique effectue sa mue. À l’heure où les directives gouvernementales et l’opinion publique encouragent le changement, Tratel fait le point sur les actions mises en œuvre depuis plusieurs années pour guider ses métiers vers un processus plus engagé, plus responsable et plus vertueux.

Quelle que soit l’activité, dans le transport et la logistique, l’exigence et la satisfaction client sont au cœur des enjeux. Cela se traduit par une recherche constante d’amélioration de la performance. Comment ? En développant l’employabilité de tous les collaborateurs et en multipliant les solutions innovantes.

Des innovations disruptives créatrices de valeur pour les métiers aussi Que l’on parle de véhicules autonomes, d’informatique embarquée, d’échange de données informatisées, d’intelligence artificielle ou plus largement de révolution numérique, les nouvelles technologies marquent une rupture.

Chez Tratel, cette rupture s’accompagne depuis longtemps d’une vision d’avenir. Imaginer et conduire le futur font partie intégrante de l’ADN de l’entreprise. Des liens étroits se sont notamment tissés au fil des années avec les principaux constructeurs de véhicules pour collaborer dans les projets de R&D visant la performance, le confort et la technologie. L’anticipation est constante et pour l’ensemble des équipes, le challenge est grisant et bénéfique pour l’accomplissement de leur parcours professionnel. Qu’ils soient conducteurs, exploitants, mécaniciens ou encore qu’ils interviennent dans des fonctions supports, l’ensemble des collaborateurs est accompagné et impliqué dans la mise en œuvre des innovations.

La performance environnementale, une valeur aujourd’hui fédératrice

Dans un contexte de conscience écologique collective et d’objectif d’une économie décarbonnée, la prise en compte de la performance environnementale du transport routier devient une composante majeure dans l’organisation de nombreux métiers de la branche. Convaincue que l’atteinte de cette performance environnementale est l’affaire de tous dans l’entreprise, Tratel a très tôt encouragé l’engagement général en sensibilisant ses équipes. Aujourd’hui les conducteurs éco-conduisent, les dispatcheurs veillent en permanence à maximiser les taux de remplissage, la supply-chain imagine de nouveaux services pour optimiser l’activité… jamais un marqueur sociétal n’a eu autant d’impact sur le quotidien de tous les collaborateurs de la filière.

Demain des compétences qui feront la différence

Toutes les évolutions du secteur, et de la société dans son ensemble, requièrent la mise en œuvre de nouvelles compétences. Ces compétences sont d’ordre technique, managérial, environnemental, social… Dans le secteur du transport qui accélère sa digitalisation, l’articulation homme-machine nécessitera à très court terme des compétences qui devront arriver à faire coopérer l’humain avec des services autonomes rendus possibles par les technologies connectées et ce, quelle que soit sa fonction dans l’entreprise. Dans le secteur du transport également enclin à une forte pénurie de main d’œuvre, la gestion des politiques sociales deviendra rapidement également stratégique.

L’attractivité des métiers, la nécessaire valorisation d’un métier engagé

En demandant un niveau d’exigence élevé à ses conducteurs quand on évoque le savoir-être sur la route, en continuant de s’engager activement pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement ou encore en travaillant de concert avec les pouvoirs publics sur des sujets sociétaux, Tratel s’engage aussi sur le terrain de la valorisation des métiers.

Au travail, seul le professionnalisme compte !

La mixité des métiers est une priorité des politiques publiques. Le Gouvernement s’est fixé comme objectif de faire passer la part des métiers considérés comme mixtes (dont les femmes représentent moins de 40%) de 12% actuellement à 30% d’ici 2025. Chez Tratel, nous sommes convaincus que, même au volant d’un camion, seul le professionnalisme compte. L’entreprise espère, en communiquant largement sur les évolutions du métier, attirer encore plus de femmes.