Opération « ambassadeur de l’emploi du transport »

Engagée pour dynamiser l’emploi et valoriser les métiers du transport, Tratel s’est portée volontaire pour participer à l’opération « ambassadeur de l’emploi ». De quoi s’agit-il ? Explications

L’engagement des entreprises en faveur de la promotion et de la valorisation des métiers est au cœur des enjeux de la profession. Aujourd’hui l’attractivité des métiers impacte directement la capacité de développement (économique) de chaque entreprise. Une offre d’emploi sur deux n’est pas pourvue, faute de candidats. Pour rompre avec cette situation, l’Association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT) soutenue par le Conseil régional du Grand-Est et Pôle Emploi, a pris l’initiative de mettre en place une charte « Ambassadeur de l’emploi du transport ».

Valoriser les métiers et attirer de nouveaux talents « L’image de nos métiers est parfois réductrice », explique Jean-Marie Tardieux, directeur Tratel Flandres Champagne, « signer cette charte offre à Tratel une formidable opportunité de valoriser notre profession tout en faisant découvrir à des demandeurs d’emploi une entreprise engagée résolument tournée vers l’évolution technique, environnementale, et digitale du transport ».

Comment ? Tratel a invité des personnes en recherche d’une nouvelle voie professionnelle à la rencontre de ses équipes. Visite de site, présentation de la flotte, explication des process, le groupe a pu, lors d’une journée portes ouvertes, découvrir le métier du transport. La Région Grand Est finance, pour ceux qui le souhaitent, l’obtention des certifications et permis nécessaires. Un jobdating a ensuite permis aux plus motivés d’argumenter leur volonté de rejoindre Tratel. Les personnes sélectionnées ont été, à l’issue de cette opération, invitées à suivre une formation de deux semaines au sein de l’entreprise avec à la clé, un CDD (transformé, pour beaucoup, en CDI aujourd’hui).

Transmettre le goût du service

« Ce matin, un de nos conducteurs recrutés grâce à la charte me disait qu’il avait enfin trouvé sa voie. Il a 35 ans et a précédemment été boulanger » raconte Philippe Durand, formateur Tratel. « Un de ses collègues accueilli chez Tratel dans les mêmes conditions, était lui artisan boucher. Les reconversions sont parfois étonnantes mais ce qui compte, c’est d’avoir le sens des responsabilités, l’envie de s’investir professionnellement et des valeurs de savoir-être et de savoir-faire. » Les équipes de formateurs et de conducteurs « pilotes » assurent leur accompagnement quotidien pour les guider dans la parfaite exécution des missions qui leur sont confiées.

La charte « ambassadeur de l’emploi du transport » a pour objectif de renforcer les bonnes pratiques du secteur en matière de découvertes des métiers, de recrutement et de fidélisation des salariés.